Fiche terminologique n°92 [PDF]

life skills aptitudes à la vie quotidienne
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : apprentissage de la vie (quotidienne); apprentissage fonctionnel; aptitude à la vie; art de vivre; autonomie fonctionnelle; connaissances pratiques; dynamique de vie; formation à l'art de vivre; initiation à la vie quotidienne; préparation à la vie
Domaine(s) : éducation élémentaire et secondaire : programmes d'études
Definition: "[A]bilities that are useful to a person in everyday life." Définition : Connaissances dont on a besoin dans la vie de tous les jours.
Source: Ontario. Ministry of Education. Ontario Schools: Intermediate and Senior Divisions. Toronto, 1984. Source : RTE
Context(s):

"They [life skills]can be at once a means of deepening and broadening learning in a subject and a way of giving that subject additional meaning for the learner..."

Contexte(s) : «Voici quelques-unes des aptitudes visées par [le progamme] : s'exprimer clairement et avec justesse; analyser les idées exprimées dans une image, un texte ou une conversation; distinguer les opinions des faits; calculer; planifier son temps; avoir l'esprit pratique; élaborer des projets [...]; établir des priorités; lire un journal ou suivre une émission de télévision ou un film avec esprit critique; évaluer la qualité de son propre travail; traiter les autres avec respect et courtoisie.»
Source(s):

Ontario. Ministry of Education. Ontario Schools: Intermediate and Senior Divisions. Toronto, 1984.

Source(s) : MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION (ONTARIO). Les écoles de l'Ontario aux cycles intermédiaire et supérieur, Toronto, le Ministère, 1984.
Observations: Observations :
Justification :

Le Réseau rejette le terme «autonomie fonctionnelle», qui appartient au domaine de la psychologie. Il écarte les termes «préparation à la vie», «apprentissage fonctionnel», «art de vivre», «connaissances pratiques» et «apprentissage de la vie (quotidienne)» qui sont trop généraux. Il rejette aussi le terme «dynamique de vie» qui est trop abstrait. Quant aux termes «formation à l'art de vivre» et «initiation à la vie quotidienne», très vagues, ils mettent trop l'accent sur le processus, plutôt que sur les connaissances ou les aptitudes qu'il est question d'acquérir. Le terme «sciences de la vie» évoque plutôt l'idée d'un programme d'études ou d'une discipline et ne correspond pas à la notion. Le Réseau rejette aussi le terme «aptitude à la vie» qui, tout en se rapprochant de la définition, rate le but parce qu'étant singulier, il manque de précision; de plus, il n'indique pas que ces connaissances doivent avoir une application «quotidienne».

Enfin, le Réseau retient et recommande le terme pluriel «aptitudes à la vie quotidienne», qui désigne clairement la notion. 

Renvoi(s) :
Date de rédaction : décembre 1989 Date de révision : septembre 2007