Fiche terminologique n°91 [PDF]

latchkey child enfant à clé
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): latchkey kid; latch-key kid Synonyme(s) : enfant à la clé
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : enfant à la clé; enfant-charnière; enfant de l'ouverture; (enfant dont les parents travaillent et qui doit rentrer seul après l'école;) (IA - 22/01/2007) enfant du divorce; enfant laissé sans surveillance; enfant por
Domaine(s) : éducation élémentaire et secondaire : administration et financement de l'éducation
Definition: "A child who carries the door key to his or her home and who, after the school day, returns to a home from which parents are absent ... Définition : « [Enfant qui rentre ] de l'école avec la clé dans la poche ou accrochée au cou parce que [les] parents rentrent plus tard à la maison. »
Source: Hawes, Gene R., and Lynne Salop Hawes. The Concise Dictionary of Education. Scarborough: Van Nostrand Reinhold Publishing, 1982. Source : RICHER, Jocelyne. «Les enfants à clé», Justice, Québec, Direction des communications du ministère de la Justice du Québec, septembre 1985, p. 13.
Context(s): "They have been dubbed latch-key kids, a term coined some 20 years ago when children began showing up in class wearing house keys tied on a string around their necks." Contexte(s) : « On évalue qu'il y a au Canada plus de 230 000 enfants à clé de 6 à 12 ans […]. Il est fort probable que ces données soient loin de traduire le nombre réel de jeunes enfants qui nécessitent des soins de garde en dehors des heures d'école. » 
Source(s): Ottawa Citizen, 11 September 1989. Source(s) : RUSSEL, Storm J., HYNDFORD, Christine, BEAULIEU, Agnès. Institut canadien de la recherche sur la condition physique et le mode de vie. "Une vie active pour l'enfance et la jeunesse canadiennes : profil statistique (en ligne), Janvier 1992. www.cflri.ca/pdf/f/92ej.pdf. 26 septembre 2005. 
Observations: Observations :
Justification :

Le Réseau écarte les termes vagues et abstraits « enfant-charnière » et « enfant de l'ouverture ». Il rejette les longues périphrases «enfant dont les parents travaillent et qui doit rentrer seul après l'école» et «enfant qui rentre à la maison avant ses parents qui travaillent». Le Réseau ne retient pas les termes « enfants du divorce» et « enfant laissé sans surveillance », car ils ont une connotation péjorative qui comporte un jugement de valeur. Quant au terme « enfant porte-clés », l'association personne-objet ne semble pas très heureuse. Il écarte également le terme «enfant à la clé», car le bon usage exige un déterminant après la préposition «à» suivie de l'article défini et du nom (par exemple, l'enfant à la clé d'or).)

Le Réseau retient le terme « enfant à clé », concis et imagé, qui est bien construit et se manie bien. Par conséquent, le Réseau recommande le terme «enfant à clé».)

Bien que le terme « latchkey kid » soit plus courant, le Réseau décide de le mettre comme synonyme puisqu’il relève d’un niveau de langue familier et d’ailleurs, la notion est répertoriée sous « latchkey child ». Le Réseau retient comme synonyme français le terme « enfant à la clé » qui est recommandé par l’Office de la langue française du Québec. Le Réseau retient et recommande le terme « enfant à clé », concis et imagé, qui est bien construit et qui se manie bien.

Renvoi(s) :
Date de rédaction : juin 1990 Date de révision : juin 2006