Fiche terminologique n°9 [PDF]

credit crédit
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): credit hour [1] Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : crédit de cours; unité; unité de valeur
Domaine(s) : enseignement et apprentissage : enseignement secondaire, enseignement collégial, enseignement universitaire
Definition: A unit used to express the value of a course or other training activity in relation to the total requirements for a degree, diploma or certificate. Définition : Valeur attribuée à chacun des éléments qui composent un programme d'études (cours, stage, recherche, etc.).
Source: NTE Source : RTE
Context(s): "Students must earn a total of 30 credits (one for every 110-hour course successfully completed) to obtain a high school diploma." Contexte(s) : «L'élève obtient un crédit quand il ou elle a suivi avec succès un cours d'une durée minimale de 110 heures.»
Source(s): Ontario Ministry of Education. Choosing High School Diploma  Requirements  http://www.edu.gov.on.ca/eng/document/brochure/stepup/high.html 2006-09-15 Source(s) : MINISTÈRE DE L'ÉDUCATION (ONTARIO). Les écoles de l'Ontario aux cycles intermédiaire et supérieur, éd. rev., Toronto, le Ministère, 1989, p. 17.
Observations:  1-In essence, «credit hour» and «credit» mean the same thing. For simplicity, use «credit». Observations :
Justification :

Le Réseau écarte le terme «crédit de cours» qui est restrictif, puisque les diverses composantes d'un programme d'études, par exemple, les recherches, les stages et les laboratoires, donnent droit à des crédits. Il rejette le terme «unité», recommandé par l'Office de la langue française du Québec, et le terme «unité de valeur», employé en France, car ils ne correspondent pas à l'usage dans la vaste majorité des établissements canadiens.

De fait, Le Nouveau Petit Robert 1 (1993) recense l'acception canadienne du terme «crédit». Le Réseau retient le terme «crédit», clair et concis, qui peut s'employer comme suit : cours à crédits, cours sans crédits, en soulignant que le terme s'utilise le plus souvent au pluriel.

Renvoi(s) :
Date de rédaction : juillet 1986 Date de révision : septembre 2006