Fiche terminologique n°249 [PDF]

department head chef [m/f] de section
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): Synonyme(s) : chargé/chargée du programme [1]; chef [m/f] de département [2]; chef de groupe [3]; chef de secteur [4]; chef d'équipe [5]; chef du programme [6]; responsable d'une unité administrative (RUA) [7]; responsable du programme [8]
Term(s) to avoid: head teacher [1] Terme(s) déconseillés :
Domaine(s) : gestion de l’enseignement : appellation d’emploi; enseignement et apprentissage : enseignement secondaire
Definition: "A staff member performing assigned activities in directing and managing a designated division of the instructional program in a school." Définition : «Personne qui, en plus de ses fonctions d'enseignement, est responsable de la supervision et de la coordination administratives et pédagogiques d'une ou de plusieurs disciplines au sein d'une école.»
Source: Shafritz, Jay M., et al. The Facts on File Dictionary of Education. New York: Facts on File, 1988, p. 147. Source : Réseau des traducteurs et traductrices en éducation
Context(s): 1. "All Department Heads teach as well as perform their Department Head functions. In the majority of cases, Department Heads are allocated 200 minutes per week for Department Head functions and 1200 minutes per week for teaching which together make up the 1400 minute week."
2. "Principals and department heads agreed that the seven activities listed below are currently assigned as major responsibilities of department heads: 1) Planning and coordinating department meetings; 2) Setting department goals and objectives; 3) Selecting materials and supplies; 4) Maintaining an inventory of materials and supplies; 5) Serving as departmental spokesperson; 6) Representing the department as an adviser to the principal; 7) Administering the department budget."
Contexte(s) : «Les chefs de section constatent que la mise en oeuvre du programme-cadre est rendue plus difficile par le changement trop fréquent du personnel enseignant. Dans ces conditions, la planification est ardue, d’autant plus qu’un fort pourcentage d’enseignants et d’enseignantes de français enseignent aussi une autre matière.

L’attitude des chefs de section face au programme-cadre est très positive; ils et elles reconnaissent aussi l’importance du perfectionnement professionnel et du développement de matériel didactique. Elles et ils sont satisfaits de pouvoir compter sur l’appui des cadres et des collègues dans l’exercice de leurs tâches. Dans la planification de l’enseignement du français, les chefs de section reconnaissent l’importance de deux documents : le programme-cadre et le Programme d’études provincial.»
Source(s): 1. Edmonton Public Schools, Department of Research and Evaluation. Department Head Study. Edmonton: Edmonton Public Schools, Department of Research and Evaluation, November 1978, p. 36.
2. Worner, Wayne and Glenn Brown. "The Instructional Leadership Team: A New Role for the Department Head". NASSP Bulletin 77, 553 (May 1993), p. 40 and 42.
Source(s) : MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION ET DE LA FORMATION (ONTARIO). Enquête provinciale 1991-1992. Écriture 12e année. Rapport technique, Toronto, le Ministère, 1993, p. 73.
Observations: [1] The term "head teacher" generally has a different meaning from that of "department head"; it usually refers to a teacher designated to replace the principal and vice?principals in their absence due to meetings, illness, etc. Observations : La notion de «chef de section» est nommée différemment selon la province et même le conseil ou la commission scolaire. Le terme «chef de groupe» [3] est courant au Québec et «chef du programme» [6] s'emploie surtout au Manitoba. Quant à «chef de département» [2] et «responsable d'une unité administrative (RUA)» [7] , ils ont été relevés plutôt en Ontario. Enfin, les termes «responsable du programme» [8], «chargé du programme» [1], «chef de secteur» [4] et «chef d'équipe» [5] sont employés dans certains conseils et commissions scolaires du pays.
Justification : Le Réseau retient le terme «chef de section», car il est courant en Ontario et au Nouveau-Brunswick, est employé comme générique par certaines associations nationales et montre bien la notion d'unité administrative. Il constate néanmoins que l'usage est très flottant pour désigner la notion et relève les synonymes «chef de groupe» au Québec, «chef du programme» au Manitoba, «chef de département» et «responsable d'une unité administrative (RUA)» en Ontario, ainsi que «responsable du programme», «chargé du programme», «chef de secteur» et «chef d'équipe» dans différentes administrations scolaires du pays. Le Réseau note finalement que, dans bien des cas, ces postes ont été supprimés en raison de compressions budgétaires et qu'il n'existe souvent plus de stade intermédiaire entre le poste d'enseignant et celui de directrice ou directeur adjoint et même de directrice ou directeur.
Renvoi(s) :
Date de rédaction : avril 2002 Date de révision :