Fiche terminologique n°42 [PDF]

mathophobia mathophobie
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: mathematics anxiety Terme(s) déconseillés : angoisse des mathématiques
Domaine(s) : éducation élémentaire et secondaire; éducation postsecondaire : orientation professionnelle
Definition: An abnormal and excessive fear or aversion of mathematics which can interfere or hinder the learning of the said science. Définition : Peur irrationnelle et maladive provoquant un état de tension qui nuit à l'apprentissage des nombres et à la solution de problèmes mathématiques.
Source: NTE Source : RTE
Context(s): "Mathophobia [...] helps prevent many university students from succeeding in basic mathematics courses required for success in their disciplines.”  Contexte(s) : « La mathophobie […] est un rejet ayant une cause précise même si elle est difficile à déterminer, cause souvent reliée à l'environnement scolaire. La matière telle qu'elle est enseignée, le programme tel que conçu, les structures et les pratiques scolaires, le contenu, les enseignants, les élèves, tout y concourt d'une certaine façon. »(18/01/2007)
Source(s): Bibliographie du centre de documentation. Extract from RESEK, Diane; RUPLEY, William H. (1980). "Combatting Mathophobia with a conceptual approach toward mathematics", Educational Studies in Mathematics, vol. 11, p. 423-441. Online (PDF). August 2005. www2.fsg.ulaval.ca/ (18/01/2007) Source(s) : GATTUSO, Linda et LACASSE, Raynald. Les maths, le cœur et la raison : un modèle d’intervention dans une classe de mathématiques au collégial. Cégep du Vieux Montréal. 1989, p. 13, (pdf), page consultée le 11 décembre 2006. www.cvm.qc.ca (18/01/2007)
Observations: Mathophobia is more frequently used than its variant mathaphobia. (NTE) (18/01/2007) Observations : On parle en français de « mathophobie » et non de « mathaphobie » car « pour des raisons d'euphonie et par imitation du grec classique, l'usage occidental de la formation de mots savants veut que la finale vocalique du radical se change presque toujours en o » (Néologie en marche, 16, numéro sur les phobies, 1980). (18/01/2007)
Justification :

Le Réseau rejette le terme « angoisse des mathématiques » qui désigne un degré moindre de crainte et ne correspond donc pas à la définition de « phobie ».

Il retient et recommande le néologisme « mathophobie » employé pour la première fois par les professeurs Linda Gattuso et Raynald Lacasse dans une étude intitulée Les mathophobes : une expérience de réinsertion au niveau collégial. Le terme permet la formation des dérivés « mathophobes », pour désigner les personnes qui craignent les mathématiques, et « mathophiles », pour désigner celles qui les aiment.

Renvoi(s) : VOIR « mathematics anxiety »
Date de rédaction : septembre 1987 Date de révision : février 2005