Fiche terminologique n°209 [PDF]

transparent mirror miroir de symétrie
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : matériel de manipulation Mira; matériel Mira; Mira; mira; miroir transparent; réflecteur Mira
Domaine(s) : enseignement et apprentissage : enseignement élémentaire, enseignement secondaire
Definition: A colored Plexiglas instrument used for demonstrating geometrical properties, including symmetry. Définition : Instrument de Plexiglas coloré qui permet de découvrir des propriétés géométriques, y compris la symétrie, et de dessiner des images obtenues par réflexion.
Source: NTE Source : RTE
Context(s): "Testing for perpendicular lines (paper folding, set square, protractor, grid paper, transparent mirror) [...]. Locating the centre of a circular arc by paper folding or transparent mirror." Contexte(s) : «MIROIR DE SYMÉTRIE (MIRA) Ce miroir fournit une aide pratique et intéressante dans la découverte et la compréhension des propriétés géométriques et symétriques.»
Source(s): Ontario. Ministry of Education. Curriculum Guideline. Mathematics, Intermediate and Senior Divisions, Part Three. Toronto, 1985, p. 37. Source(s) : Catalogue Brault & Bouthillier 1991-1992, Montréal, p. 112.
Observations: Observations :
Justification :

Le Réseau rejette tous les termes formés avec le mot «Mira»; en effet, il ne faut pas confondre la marque MIRA avec l'objet même. Bien que le mot Mira, ou sa variante «mira», soit employé par les spécialistes de l'enseignement des mathématiques pour désigner cet instrument, l'usage de ce nom n'est pas très répandu et il ne peut donc pas être considéré comme un nom commun (comme «aspirine» et «vinyle» qui , eux, sont devenus des noms communs). Il rejette aussi «miroir transparent» qui est un calque de l'anglais et pourrait prêter à confusion avec le miroir ou la glace sans tain qui permet de regarder dans une pièce sans être vu.

Le Réseau retient le terme «miroir de symétrie», car il décrit bien la nature et l'utilité de l'instrument.

Renvoi(s) : VOIR «MIRAtm».
Date de rédaction : décembre 1994 Date de révision :