Fiche terminologique n°199 [PDF]

problem-based learning apprentissage par résolution de problèmes
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): problem-centred learning Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : apprentissage par problèmes
Domaine(s) : enseignement et apprentissage : enseignement collégial, enseignement universitaire
Definition: "[A]n approach to structuring the curriculum which involves confronting students with problems from practice which provide a stimulus for learning." Définition : Apprentissage axé sur la démarche d'analyse et de solution de problèmes, rendant l'étudiant habile à formuler des questions et des hypothèses, à trouver et à analyser les informations nécessaires à la compréhension du problème pour permettre, le cas échéant, une prise de décision adéquate.
Source: Boud, David, and Grahame Feletti. The Challenge of Problem-based Learning. London: Kogan Page, 1991, p. 21. Source : RTE
Context(s): "It would seem intellectually attractive to consider an instructional method which would place students from the very beginning in a context similar to that in which they will be working as graduates. Problem-based learning (PBL) is based on this assumption [...]. Simulated clinical cases, contextual learning, active student involvement, peer interaction, autonomous mode of learning, and working during the day on their own are all ingredients of a more stimulating learning environment. Here the main tasks are no longer concerned with memorising [...], but with understanding the concepts of the underlying mechanisms that can explain the real problems that the students are challenged to tackle." Contexte(s) : «Dans l'apprentissage par résolution de problèmes, les étudiants, regroupés par équipe de 5 à 10 membres et supervisés par un professeur, travaillent d'abord ensemble pendant quelques heures (de 3 à 6) chaque semaine à résoudre un problème d'envergure proposé par le professeur. Le reste de la semaine est ensuite consacré à du travail personnel d'étude engendré par le problème. Or - et c'est ce qui constitue l'originalité de cette méthode - le problème à résoudre est un problème pour lequel les étudiants n'ont reçu aucune formation particulière.»
Source(s): Des Marchais, Jacques E., and Bertrand Dumais. Issues in Implementing a Problem-Based Learning Curriculum at the University of Sherbrooke. Annals of Community-Oriented Education 3,1. Maastritch: Université de Limbirg, 1990, p. 10. Source(s) : PRÉGENT, Richard. La préparation d'un cours, Montréal, Éditions de l'École polytechnique, 1990, p. 103.
Observations: Observations :
Justification :

Le Réseau rejette le terme «apprentissage par problèmes» parce que cette contraction, bien que courante, est malencontreuse. En effet, le lien logique entre «apprentissage» et «problèmes» n'est pas clair.

Le Réseau retient le terme «apprentissage par résolution de problèmes» parce qu'il est plus explicite.

Renvoi(s) :
Date de rédaction : juillet 1994 Date de révision :