Fiche terminologique n°116 [PDF]

at-risk student élève à risque
Variant(s): Variante(s) :
Synonym(s): student-at-risk; student at risk Synonyme(s) :
Term(s) to avoid: Terme(s) déconseillés : décrocheur éventuel; élève à faible possibilité de réussite; élève à grande vulnérabilité; élève susceptible de quitter l'école prématurément; élève vulnérable
Domaine(s) : éducation élémentaire et secondaire; éducation postsecondaire : enfance en difficulté
Definition:

"Student in danger of failing to complete his or her education with an adequate level of skills."

 

Définition : Élève qui risque d'abandonner ses études.
Source:

Slavin, R. E. & Madden, N. A. (1989). What works for students at risk: A research synthesis. Educational Leadership, 46 (5), 4-13.

Source : RTE
Context(s): "Interestingly, one of the key predictors of students at risk appears to be absenteeism, not negative attitudes. Students who are staying away from school are already on the way out, even if they don't think they are." Contexte(s) :
Source(s): Students At Risk. Aviso. Nova Scotia Teachers Union. 1989. Source(s) :
Observations: Observations :
Justification :

Le Réseau rejette le terme «décrocheur éventuel», car il met l'accent sur le résultat plutôt que sur l'état. Il écarte les termes «élève à faible possibilité de réussite» et «élève susceptible de quitter l'école prématurément» qui sont des périphrases difficiles à manier. De plus, le terme «élève à faible possibilité de réussite» comporte un jugement de valeur qui est absent du terme anglais. Quant aux termes «élève à grande vulnérabilité» et «élève vulnérable», l'usage de l'adjectif «vulnérable» est une impropriété, car celui-ci désigne une personne exposée aux atteintes d'une maladie, à recevoir des coups ou des blessures ou qui par ses insuffisances, ses imperfections, peut donner prise à des attaques (Grand dictionnaire encyclopédique Larousse).

Le Réseau propose d'adjoindre la locution «à risque » au terme «élève» pour désigner la catégorie des élèves qui pourraient abandonner leurs études. On pourra, au besoin, marquer le degré de risque en utilisant le terme «élève à haut risque ». Par conséquent, le Réseau recommande le terme «élève à risque ».

Renvoi(s) :
Date de rédaction : mars 1991 Date de révision : juillet 2012